Lauréats 2017

Grand Prix Diagonale 2018

Catel Muller a percé ces dernières années au dessin ou au scénario dans des genres très différents, apportant toujours une touche féminine à son ouvrage. Après sa participation remarquée dans le collectifs Summer of the 80’s, son prochain album Rose Valland – Capitaine Beau-Arts paraît en novembre 2009 chez Dupuis. Souvent citée et récompensée (Essentiel Fnac-SNCF, prix du public, à Angoulême et Grand Prix RTL) pour Kiki de Montparnasse, album réalisé avec José-Louis Bocquet et paru chez Casterman, Catel Muller est une l’une des trop rares femmes de la bande dessinée. A Strasbourg, sa ville natale, où elle étudie au Gymnase Jean Sturm, elle obtient le diplôme de l’École des Arts Décoratifs et une maîtrise d’Arts plastiques à la Faculté. Elle se fait d’abord connaître dans l’illustration de livres pour la jeunesse comme la série Marios & Charles avec Fanny Joly publiée aux éditions Bayard. Elle travaille aussi comme illustratrice pour la presse comme le quotidien Libération ou l’édition comme Gallimard, Hachette, Hatier, Nathan... Elle démarre en 2000 sa première BD Lucie s’en soucie avec Véronique Grisseaux, chez Humanoïdes Associés. Elle poursuit les péripéties de cette trentenaire chez Casterman avec 3 autres tomes parus jusqu’en 2006. Elle retrouve d’ailleurs la scénariste pour la série jeunesse Léo et Léa dont elle dessine le T.4 paru en avril 2009 chez Casterman. En 2004, elle écrit le scénario du Sang des Valentines, mis en images par Christian De Metter et salué par le public à Angoulême en 2005 (Prix du Public). Après le fameux Kiki de Montparnasse en 2007, elle a publié en 2008 Quatuor, un album en 4 temps, composé de 4 nouvelles sur le thème universel de l’amour écrites par 4 scénaristes masculins : Thierry Bellefroid, José-Louis Bocquet, Jacques Gamblin et Pascal Guignard. Elle finalise chez Dupuis un album sur Rose Valland, Capitaine Beau-Arts, écrit par Polack et Bouilhac sur une attachée de conservation au Jeu de Paume recensant pendant l’Occupation dans le plus grand secret les tableaux volés par les nazis. Ses projets suivants sont Dolor, un scénario de Philippe Paringaux à paraître en mars 2010 chez Casterman, une biographie d’Olympe de Gouges écrite par José-Louis Boquet à paraître en 2011 chez Casterman et la Vie en rock avec Philippe Paringaux chez Dupuis en 2012. Toujours un carnet dans son sac, Catel est une artiste qui conserve les moments forts de la vie en les dessinant. Cette passion pour raconter se traduit dans ses histoires qui nous comblent.

Prix du meilleur album

Philadelphie, 1776. Mrs Betsy est dépêchée par les indépendantistes américains pour concevoir le tout premier drapeau des futures nations unies. Sa domestique, Angela Brown, décide alors de transformer cet étendard en un hommage révolutionnaire, en y adjoignant en secret un symbole inestimable...

Douvres, 1944. Le soldat Lincoln se morfond dans son camp militaire, entre discriminations raciales et bagarres quotidiennes. Jusqu'à ce qu'il reçoive une lettre de sa soeur, Johanna, annonçant qu'elle a découvert dans les possessions de leur tante décédée les mémoires d'Angela Brown - rien de moins qu'un témoignage d'une rareté et d'une valeur exceptionnelles. Si l'histoire relatée dans ces mémoires est réelle, alors c'est l'histoire des États-Unis qui est à récrire.…
Yves Sente et Steve Cuzor  remportent le Prix du Meilleur Album 2018 Pour "Cinq branches de coton noir" chez Dupuis

Prix de la meilleure série

Il aimerait bien ressembler à Bogart, il a la dégaine de Mr Hulot.
Gourmand et rêveur, distrait et tendre, craintif mais courageux, Jérôme Bloche est surtout, mine de rien, très futé.
Commencée en 1985, avec Makyo au scénario des 5 premiers épisodes, cette série se poursuit en gagne en qualité. Cette année Alain Dodier propose la vingt-sixième enquête du sympathique limier-amateur de chocolat chaud.
Le Prix de la Meilleure série 2018 revient à Jérôme K. Jérôme Bloche d'Alain Dodier, une série en 26 tomes publiée chez Dupuis